Une grande première à Bagnolet

Le plus grand chantier entrepris jusqu’alors par l’association « Les Pierres de Montreuil » vient de s’achever le 12 juillet 2019.

Avant

Après

L’association avait été sollicitée par Eiffage afin de restaurer un mur à pêches situé dans l’emprise d’un de ses chantiers, celui de la création du nouveau quartier Blanqui à Bagnolet, rue Auguste Blanqui.

La restauration de ce murs de 120 mètres de long a nécessité 6 semaines de travail et mobilisé une équipe de 10 travailleurs.

Les premières semaines ont été consacrées à la déconstruction des parties supérieures détériorées du mur afin de permettre son arasement et son remontage. Il a ensuite été entièrement surmonté d’un chaperon de tuiles et d’un bandeau d’étanchéité à la chaux. Les dernières semaines ont permis d’enduire au plâtre la face Est du mur. A noter également la recréation d’un linteau à l’extrémité Sud du mur.

Le chantier a confronté les équipes à un nouveau contexte de travail demandant une attention particulière pour assurer une bonne cohabitation avec d’autres entreprises intervenant au même moment sur le chantier.

Il a également permis à plusieurs participants de perfectionner leurs techniques de restauration des murs à pêches apprises en début de saison en avril.

Au total, le chantier a nécessité 30 tonnes de plâtre, sable et chaux, près de 2000 tuiles et des centaines de kilo de pierres, en parties issues du mur déconstruit mais aussi récupérées à Montreuil.

L’inauguration a eu lieu le 23 juillet 2019.

Matthieu T.

> Les photos du chantier ici <

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://lespierresdemontreuil.fr/blog/index.php?trackback/13

Fil des commentaires de ce billet