Chantier derrière la Maison des Murs à Pêches

Du 05 au 23 Avril 2021, 8 salariés de LADOMIFA et 4 encadrants des Pierres de Montreuil ont organisé un chantier de restauration de murs situés derrière la Maison des Murs à Pêche, 89 rue Pierre de Montreuil, près du ru du Gobetu.

Il s’agit de la réparation d’un mur mitoyen avec un jardin familiale et de la reconstruction des vestiges d’un mur dont les fondations sont d’un côté suspendues dans le vide et le sommet crénelé par le temps.

Le mur du fond, mitoyen avec le jardin familial, avr. 2021
Le mur du fond, mitoyen avec le jardin familial
Vestiges du mur à consolider, avr. 2021
Vestiges du mur à consolider

Leçon de construction des murs.

Les murs sont bâtit en pierre jointé alternativement au plâtre et à la terre argileuse, moins onéreuse. Les parties jointé avec de la terre sont moins solides et s’effondrent en premier.

P1140328.JPG, juin 2021

Le grand mur, du côté jardin familial est enduit de part en part pour colmater des différences d’épaisseur de la construction.

Le grand mur, du côté jardin familial, avr. 2021
Le grand mur, du côté jardin familial

De ces enduits émergent des fresques très surprenantes

Nos artistes au travail, avr. 2021
Nos artistes au travail
Vagues, avr. 2021
Vagues
Dialogue du jardinier avec son pêcher, avr. 2021
Dialogue du jardinier avec son pêcher

21 Avril : le mur mitoyen est terminé et on s'attaque au second mur

21 Avril : le mur principal flambant neuf, avr. 2021
21 Avril : le mur principal flambant neuf
Et on s’attaque au second mur, avr. 2021
Et on s’attaque au second mur

Le chaperon a été réalisé entièrement en plâtre. Deux forme en L renversé sont d’abord fixé de chaque côté du haut du mur pour réaliser le dessous du chaperon. Le plâtre est déposé sur le dessus du mur et un gabarit en forme de V est tiré tout le long. Le plâtre est ensuite gratté pour obtenir un rendu égal et lisse.

Un chaperon en plâtre tout neuf, avr. 2021
Un chaperon en plâtre tout neuf
avr. 2021

 

En cette journée printanière et chaude, un concert inédit n’a pas pu échapper à des oreilles musiciennes. Le son rythmé du grattage du plâtre en constitue la basse continue, sur laquelle module le chœur alto des chèvres et soprano des poules puis viennent les solistes : coq et paon…une création unique.Ce chantier est l'occasion de rencontrer de Yoan et Alun, une association qui s’occupe d’une petite ferme.

Yoan et Alun ont défriché des parcelles alors impraticables dans lesquelles on découvre des rangées d’arbres fruitiers en espaliers qui semblent prêts à renaître.

Les anciens pommiers en contre-espalier, avr. 2021
Les anciens pommiers en contre-espalier
Les chèvres défrichent aussi, avr. 2021
Les chèvres défrichent aussi

 

Le ru du Gobétue, avr. 2021
En ce printemps le ru du Gobétue aussi s’est fait beau.

 

23 Avril 2021 Fin du chantier, juin 2021

23 Avril 2021 Fin du chantier

 

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://lespierresdemontreuil.fr/blog/index.php?trackback/67

Fil des commentaires de ce billet