Trois, deux, un...partez !

Lundi 17 février.

Commencement du chantier dans le ru Gobetue.

On entame la semaine avec un bel objectif : reconstruire un mur de 9 mètres et deux plus petits murs formant un angle.

Alors comment avons-nous procédé ?

C’est simple, avant de reconstruire, il faut détruire ce qui nous gêne.

Après avoir monté un échafaudage – c’est tout un art d’en monter un croyez-moi – nous avons démonté les murs. Et puis nous avons cassé, et encore cassé, pour ensuite plâtrer.

C’est qu’il en faut du plâtre et de l’eau et des pierres pour reconstruire un mur ! Beaucoup de pierres ! Le nombre de seaux de pierres que j’ai transporté…

Une fois tous les éléments réunis, il n’y a plus qu’une chose à faire : reconstruire. Et si c’est une tâche assez laborieuse, la logique derrière est assez simple.

C’est « comme un puzzle » explique Loïc. Il s’agit de trouver la bonne pierre ayant la bonne forme, la bonne taille au bon endroit.

Comme avec un puzzle, la meilleure manière de procéder est de commencer par le contour puis de remplir le puzzle, ici le mur, de cailloux pour s’assurer que le mur tienne.

Résultat : notre équipe a fini de reconstruire le long mur en 3 jours et les deux petits murs d’angle en 2 jours.

Pari tenu pour la semaine.

Bravo 

La discussion continue ailleurs

URL de rétrolien : https://lespierresdemontreuil.fr/blog/index.php?trackback/34

Fil des commentaires de ce billet